Padova-Palazzo Maldura

L’ équipe pédagogique

Profil Anna BettoniAnna BETTONI
Seiziémiste, ancienne élève d’Enea Balmas, Anna Bettoni est professeur de littérature française à l’Université de Padoue depuis 1992. Ses principales recherches portent sur les réseaux tissés par les intellectuels réformés en Europe à l’époque des guerres de religion. Elle a travaillé sur Duplessis- Mornay, Montaigne, Charron, Veronica Gambara et Du Bellay. En tant qu’éditeur critique, elle a établi des éditions des Vers Itineraires de Claude-Énoch Virey (Paris, STFM, 1999) et de pièces de théâtre (Jodelle, Philone, Pierre Matthieu, Antoine Mermet, François Perrin, Pierre Le Loyer) pour la Collection « Théâtre français de la Renaissance » (Florence, Olschki).</p

 
 

Profil Jean-Louis HaquetteJean-Louis HAQUETTE
Né en 1965, ancien élève de l’École normale supérieure (promotion 1985), agrégé de Lettres Modernes, Jean-Louis Haquette a soutenu son doctorat en 1994 à Paris III et son HDR à Paris IV en 2004. Il est professeur en Littérature comparée à l’Université de Reims Champagne-Ardenne depuis 2005. Ses travaux de recherche portent sur les domaines français, anglais et allemands des Lumières au romantisme. Ils concernent la poétique historique des genres littéraires, l’esthétique du paysage (littérature, peinture, art des jardins), et les liens entre illustration des textes littéraires et réception.  Il dirige le Centre de Recherches Interdisciplinaire sur les Modèles Littéraires et Esthétiques (CRIMEL-EA 3311).

 

Profil Céline BohnertCéline BOHNERT
Maître de conférences en littérature du XVIIe siècle à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Céline Bohnert est membre du CRIMEL. Ses travaux portent sur la réception de la mythologie antique dans ses aspects littéraires, artistiques et intellectuels, ainsi que sur l’œuvre de Jean de La Fontaine. Elle a codirigé plusieurs ouvrages collectifs (L’Adaptation comique, 2013 ; Poétiques de la vengeance, 2013 ; L’Anthologie, à paraître en 2014) et prépare l’édition de sa thèse, L’Adonis des modernes. Destin esthétique et intellectuel d’une fable antique (1540-1700) aux éditions Honoré Champion.

 

 

Profil BlankElisa GREGORI

Spécialiste de Chateaubriand, Elisa Gregori est boursière à l’Université de Padoue ; elle s’intéresse à la littérature de voyage liée à la fascination pour le passé monumental, elle étudie la réception de l’archéologie chez les écrivains des XVIIIe et XIXe siècles. Elle s’intéresse aussi aux écrivains français des XVIe et XVIIe siècles qui écrivent en italien et imitent Pétrarque, elle a consacré à ce sujet ses ouvrages récents.

 
 

Profil Emmanuel HeninEmmanuelle HENIN

Née en 1973, Emmanuelle Hénin est professeur de littérature française du XVIIe siècle à l’Université de Reims et responsable de l’axe « Modèles esthétiques et représentations » du CRIMEL. Pendant sa thèse, elle a étudié à Ferrare, Pise (Scuola Normale) et Rome (École française). Elle travaille sur les poétiques et la théorie artistique de l’époque prémoderne, sur la scénographie et les rapports entre le texte et l’image, dans une perspective franco-italienne. Elle a publié Ut pictura theatrum :  peinture et théâtre, de la Renaissance italienne au classicisme français (Droz, 2003), et Ceci est un bœuf : la querelle des inscriptions dans la peinture (Brepols, 2014, sous presse). Elle élabore actuellement une base de données consacrée à la fortune des anecdotes sur les peintres antiques dans la littérature et l’art, de l’Antiquité à la fin du XVIIIe siècle.

 

Profil Geneviève HenrotGeneviève HENROT-SOSTERO
Geneviève Henrot est “Presidente dei Corsi di Laurea in Lingue, letterature e culture moderne e Lingue e letterature europee e americane”. Spécialiste reconnue de Proust et de Henry Bauchau, elle travaille entre les disciplines de la théorie et de la critique littéraires, de la stylistique, de la linguistique et de la psychanalyse. Entre sémantique référentielle, pragmatique et dénomination des personnages littéraires, elle vient entre autres de faire paraître une monographie importante sur La recherche : Pragmatique de l’anthroponyme dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, Paris, Champion, « Lexica » n. 20, 2011, 555pp.

 
 

Profil VLVirginie LEROUX
Maître de conférences HDR de littérature latine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Virginie Leroux est membre du CRIMEL dont elle dirige l’axe “transmission des modèles”. Elle a été membre junior de l’Institut Universitaire de France de 2008 à 2013. Elle travaille sur la poésie et la poétique latines et néo-latines et ses thèmes de prédilection sont le sommeil et la nuit. Elle a édité les Juvenilia de l’humaniste Marc-Antoine Muret (Droz, 2009), dirigé un recueil d’articles sur La mythologie classique dans la littérature néo-latine (Erga, 2011) et elle achève en collaboration avec Emilie Seris une Anthologie des poétiques néo-latines, à paraître chez Droz. Auteur d’une anthologie Nuits antiques (Belles-Lettres, Signets, 2013), elle a consacré son Mémoire d’Habilitation à diriger des recherches aux Poétiques latines du sommeil (à paraître chez Brépols, en 2015) et elle a co-dirigé et prépare plusieurs volumes collectifs sur le sommeil.

 

Profil Didier MarcotteDidier MARCOTTE
Didier Marcotte est professeur de langue et littérature grecques à l’université de Reims et membre senior de l’Institut universitaire de France. Ses travaux portent sur la tradition de la géographie et de l’ethnographie antiques, sur la poésie savante alexandrine et la réception des classiques grecs au moyen âge et à la Renaissance. Membre du CRIMEL, il anime le séminaire doctoral « Littératures techniques et tradition des textes scientifiques de l’Antiquité gréco-romaine », en partenariat avec l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT, CNRS). Il est responsable de la nouvelle édition des Géographes grecs dans la Collection Budé, aux Belles Lettres. Coordonnateur du programme ANR MeDIan (Les sociétés méditerranéennes et l’océan Indien), qui a coorganisé une exposition à la BnF en 2012-13 sur l’Âge d’or des cartes marines, il dirige actuellement un projet de recherche international sur « La fabrique de la géographie, d’Alexandrie à Florence. Itinéraires des mots, des textes et des savoirs », en collaboration avec la Freie Universität de Berlin et les universités de Pérouse et de Bari.

 

Profil Ivano PaccagnellaIvano PACCAGNELLA
Ivano Paccagnella est professeur de Storia della lingua italiana à l’Université de Padoue. Il étudie particulièrement la langue de la Renaissance, le plurilinguisme et les rapports entre la langue toscane et les dialectes, notamment les dialectes septentrionaux. Il a récemment publié un Vocabolario del pavano. XIV-XVII secolo (Padova, Esedra, 2012), un dictionnaire du « pavano » à partir des premières attestations jusqu’à Ruzzante et ses épigones et Tramature. Questioni di lingua nel Rinascimento fra Veneto e Toscana (Padova, CLEUP, 2013), recueil de ses essais où il étudie l’histoire linguistique de la Vénétie, les présences dans la langue de la Vénétie des normes grammaticales et du vocabulaire de la Crusca et encore la langue de l’alimentation. Il s’intéresse aussi au langage politique contemporaine et à la langue des BD.

 

Profil BlankAlessandra PETRINA
Professeur de littérature anglaise à l’Université de Padoue, Alessandra Petrina est spécialiste de l’automne du Moyen Age (XVe siècle), soit de l’époque du Lancaster. Elle s’intéresse également à la Renaissance et aux relations qui se tissaient au XVIe siècle entre l’Angleterre et l’Italie (d’où son récent Machiavelli in the British Isles. Two Early Modern Translations of The Prince, Farnham: Ashgate, 2009). Elle travaille aussi dans le domaine de la littérature pour les enfants et est l’auteur de Dall’ABC a Harry Potter: Storia della letteratura inglese per l’infanzia e la gioventù (Bologna: Bononia University Press, 2011).

 
 

Profil BlankElisabetta SELMI
Professeur de littérature italienne du XVIe et XVIIe siècle (et début XVIIIe) à l’Université de Padoue, Elisabetta Selmi travaille principalement sur le théâtre et la littérature religieuse des Cinquecento et Seicento. Elle s’intéresse également aux paratextes théâtraux du Cinquecento et du Seicento (Projet européen). Son approche philologique et historico-littéraire aux textes se fonde constamment sur une réflexion sur la poétique et la rhétorique classicistes. Elle porte aussi sur les théories des genres : sur la tragédie, le drame sacré, la fable pastorale, le poème épique et les différents types de traités. Spécialiste reconnue de Battista Guarini, elle a livré plusieurs éditions critiques, dont Le Pastor fido pour Marsilio (Venise, 1999), puis La Politica Libertà et Le Rime. Une partie importante de ses recherches porte aussi sur la production intellectuelle de Brescia, aux XVIe et XVIIe siècles et sur les Académies (les Occulti) et cénacles qui laissaient circuler, à l’époque, des idées érasmiennes.